La Passeur - Lois LOWRY

Le Passeur - Lois LOWRY










Titre : Le Passeur 
Auteur : Lois LOWRY
219 pages
Edition : École des Loisirs
Parution : 1994
Prix : 8 € 00






Quatrième de Couverture : Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existe pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec son soin par le Comité des sages. Les personnes trop âgées ainsi que les nouveau-nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombait amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ignore encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

Mon Avis : J'ai du lire ce roman pour un cour à l'université qui a pour thème la littérature de jeunesse et dont le sujet est la dystopie. Je n'ai pas détester ce roman loin de là, ça a même été une plutôt bonne lecture dans l'ensemble mais elle restera tout de même une grosse déception.

J'ai lu le passeur en deux jours, et pourtant je n'ai du lire qu'une petite heure à chaque fois, il se lit très rapidement, ce qui pour moi est un bon point ! Le personnage principal est un jeune garçon qui ma foi est agréable bien que je n'ai pas réussi à ressentir de sympathie pour lui, j'étais vraiment détaché du récit tout au long de ma lecture... Par conséquent ça m'a un peu freiner dans ma lecture et si il n'avait pas été si rapide à lire, je pense que j'aurais pu mettre beaucoup plus de temps, voir abandonné...

En ce qui concerne l'histoire, elle est plutôt bien décrite dans le résumé de l'éditeur donc je n'ai pas d'autres précision à apporter là dessus. En revanche je dois dire que j'ai été terriblement déçu par la fin. On arrive vers 180 pages et on n'a toujours pas d'intrigue principale, enfin on se doute de deux trois petites choses mais pas du dénouement et je vous assure on ne peut pas se douter d'un fin pareil. Mais j'avoue que j'ai été très déçu...

J'avais peur en voyant la fin arrivé que toute l'action se déroule dans les vingt dernières pages mais ce n'est pas le cas et franchement... Si vous me le permettez pour une fois, je fais vous spoiler un peu. Si vous ne voulez pas connaître la fin, je vous conseille de ne pas terminer la lecture de cette chronique.

Dans les 20 ou 30 dernières pages, le passeur et Jonas imagine un plan pour faire changer leur communauté car plus personne ne se souvient de se qui importait dans notre société. Disons que quelqu'un dit quelque chose qui fait dérailler Jonas et il décide de s'enfuir en emportant avec lui un bébé. Pourquoi ? je vous laisse le découvrir je vous en ai déjà trop dit. Mais en l'occurence, j'aurais peut-être préféré suivre l'évolution de la communauté après le départ de Jonas alors qu'ils doivent faire face aux souvenirs plutôt que la balade de Jonas à l'extérieur avec le bébé qui au final n'est pas très intéressante...

Loin de moi l'idée de vous dire de ne surtout pas lire ce roman, si vous avez envie de le découvrir, allez-y et dites moi ce que vous en avez pensé. Ça ne l'a pas fait avec moi mais peut-être serez-vous plus chanceux que moi !

Adaptation : Une adaptation sous le nom "The giver".

2/5

Posts les plus consultés de ce blog

La Rivière à l'Envers - Jean-Claude MOURLEVAT

Nil - Lynne MATSON

Le Monde de Charlie - Stephen CHBOSKY