Black Butler - Yana TOBOSO

Black Butler - Yana TOBOSO








Titre : Black Butler
Auteur : Yana TOBUSU
191 pages
Edition : Kana
Collection : Dark Kana
Parution : 2009
Prix : 6,85 €








Quatrième de Couverture : Dans l'Angleterre victorienne, de sinistres meurtres en séries plongent le pays dans la terreur. Sebastian, un majordome aux yeux gants, aux couleurs du thé, mais à qui le noir va si bien, va devoir affronter le terrible assassin-éventreur...

Mon Avis : Voilà un manga qui change de ceux dont je vous ais fait la chronique jusqu'à présent ! Celui-ci est beaucoup plus sombre et n'est pas un shojo. Dans cette série, nous rencontrons Sebastian, un diable de majordome, ces collègues tous plus nuls les uns que les autres, et Ciel Phamtomhive, son maître.
Nous suivons Ciel, un enfant responsable d'une entreprise de jouet. Il vit seul dans un manoir immense entouré des ces domestiques plus ou moins incompétent. Cet enfant me paraît bien trop mature pour son âge, sans doute a-t-il du grandir plus rapidement que les autres enfants de son âge après le décès de ces parents. C'est un jeune garçon très mystérieux qui a passé un accord avec un diable, Sebastian. Il l'a engagé comme Majordome, mais celui-ci rempli bien plus que cette simple fonction, il joue aussi le rôle de garde du corps ou encore enquêteur. Ils sont tous les deux liés par un contrat dont il porte la marque.
Ensemble ils doivent faire face à bien des mésaventures. Ils enquêteront pour découvrir l'identité de Jack l'éventreur ou encore devront affronter un shinigami. Cette série, bien que sombre, reste intéressante et par moment même plutôt amusante. Ce qui est sans doute du aux trois domestiques simplets incapables de remplir leurs tâches correctement et qui sont totalement en admiration devant Sebastian.
La jeune Elizabeth est également amusante, dans les premiers volets en tout cas puisque je n'ai lu que les trois premiers. Elle est coquette et complètement "in love" de Ciel qui, n'ayons pas peur des mots, s'en tape complètement, quoiqu'il ne semble pas totalement indifférent au charme de la demoiselle.
Les planches sont vraiment très agréables à l'oeil et j'apprécie tout les détails que nous offre le managaka dans ses dessins. Les personnages qu'il dessine ont les traits particulièrement fin et sont vraiment très beaux. Le contexte dans lequel il place son histoire, à savoir l'Angleterre victorienne, lui offre la possibilité de créer des décors mais surtout des tenus remarquable pour ses protagonistes. Il fait attention au moindre détail et c'est appréciable.
En résumé, Yana TOBOSO nous offre un intriguant mélange d'action et d'humour, où les personnages énigmatique nous oblige à poursuivre la lecture. Je pense que l'on peut considérer ce manga comme addictif puisqu'à la fin de chaque chapitre, nous n'avons qu'une seule envie, envie que l'on ne connaît que trop bien en tant que lecteur : entamer le chapitre suivant !

Adaptation : Ce manga a été adapté en animé en 2008 sous le même nom. N'ayant pas visionné les animé je ne peux vous dire s'ils sont fidèles à la série ou non.


4/5

Posts les plus consultés de ce blog

La Rivière à l'Envers - Jean-Claude MOURLEVAT

Nil - Lynne MATSON

Le Monde de Charlie - Stephen CHBOSKY