Médiathèque #3

Jane The Virgins









Titre : Jane The Virgins
Réalisateur : Jennie Snyder Urman
2014 - ...
Durée/épisode : ≈ 43 min
Nb d'épisodes : 44 épisodes
Prix du coffret : 24,76 $











Résumé : Jane, une jeune femme très pieuse, encore vierge, sur le point de se fiancer, se retrouve accidentellement inséminée artificiellement après une suite d'évènements improbables. Elle porte l'enfant d'un couple dont le mari, suite à un cancer des testicules, n'avait plus qu'un seul espoir d'être le père naturel de ses enfants. Jane se trouve alors face à un dilemme : devenir leur mère porteuse, garder l'enfant puis l'élever comme le sien, ou avorter ?

Adapté d'une télénovela Vénézuélienne Juana La Virgen.

Mon Avis : J'ai plutôt bien aimé cette série, même si je dois dire qu'au départ j'étais plutôt réservée sur le concept. Au final, j'ai tenté l'expérience et ce fut une agréable surprise !
Bien que le début de cette série puisse paraître complètement improbable, les personnages sont plutôt sympa. L'histoire de Jane et Michael est touchante mais arrive Rafael et là, tout par à volo... Entre disputes, moments romantiques (peut-être un peu trop cucul d'ailleurs...). C'est tout simplement une série qui nous rend heureux, nous procure notre dose de suspens et d'émotion tout en nous divertissant.
Parlons un peu des personnages... Tout d'abord, il y a Jane. C'est une jeune femme très pieuse qui rêve de devenir professeur. Elle essaie d'être gentille avec tout le monde. Le lien qu'il y a entre elle et sa mère est plutôt ironique puisque les rôles sont plus ou moins inversés, n'ayant jamais rencontré son père, elle n'a pas de figure paternelle pour compenser. La relation qu'elle entretien avec sa grand-mère est plutôt fusionnelle.
Cette dernière est en quelque sorte la personne qui a élevée Jane. Elle est très religieuse et elle est souvent entrain de se disputer avec Xiomara sa fille.
Rogelio, le père de Jane, est acteur dans des télénovelas. Ils se rencontrent tout à fait par hasard puisqu'il s'agit de l'acteur principal de la télénovela que Jane, sa mère et sa grand-mère suivent avec ferveur ! Il est tout à fait narcissique et imbu de lui même. Mais il est aussi complètement amoureux de Xiomara, seulement c'est plutôt un simplet qui n'est pas capable de penser à autre chose que lui ce qui le rend d'autant plus amusant. Si vous voulez un petit extrait de Rogelio, c'est ici.
Il y a aussi Michael et Rafael qui sont en concurrence pour l'amour de Jane. Il est vrai que celle-ci était en couple avec Michael depuis deux ans, il l'avait demandé en mariage et filé le parfait amour... jusqu'à que Jane soit accidentellement inséminé avec le sperme de Rafael qui malheureusement ne pourra pas avoir d'autre enfant. Pour lui, il est donc très important que Jane garde l'enfant, or c'est un peu difficile à supporter pour Michael qui perçoit Rafael comme une menace. Entre les deux hommes, c'est électrique. C'est très drôle de les voir se chamailler tout le temps.
En dehors de cette histoire de bébé et de triangle amoureux, il y a aussi une histoire de grand baron de la drogue qui ajoute du suspens à l'histoire. Bien que la fin de la première saison soit prévisible, c'est une série très agréable.

Posts les plus consultés de ce blog

La Rivière à l'Envers - Jean-Claude MOURLEVAT

Nil - Lynne MATSON

Le Monde de Charlie - Stephen CHBOSKY