Les ailes d'Emeraudes - Alexiane DE LYS

Les ailes d'Emeraude - Alexiane DE LYS









Titre : Les Ailes D'Emeraude
Auteur : Alexiane DE LYS
698 pages
Edition : Nouvelles Plumes
Parution : Août 2014
Prix : 14,99 €
Quatrième de couverture : À bientôt 18ans, Cassiopée est contrainte de quitter l'orphelinat où elle vit depuis l'accident qui à tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d'être suivie... Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvé de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n'est pas au hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d'incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l'espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.


Mon avis : Premièrement, je dois vous avouer que j’ai longuement hésiter à lire ce roman… Déjà à cause de l’épaisseur du volume, parce que 700 pages on se dit « Merde si je n’accroche pas ça va être long à terminer… ». Mais ma petite soeur l’ayant lu avant moi et n’arrêtant pas de me tanner pour que je le lise à mon tour, j’ai fini par céder… Oui oui, je suis faible ! Donc, j’ai commencé ma lecture.
Deuxièmement, dès les premières pages, on est complètement embarqué dans ce roman. Toute l’histoire, du début à la fin est parfaite. On ne s’ennuie à aucun moment, l’action ne s’arrête pas, on est toujours en train de se demander ce qu’il va bien pouvoir se passer après. L’écrivaine est carrément douée et fini quasiment tout les chapitres par du suspens; et en tant que bons petits lecteurs, forcément, on ne peut pas s’arrêter et on embraye avec la suite.
Troisièmement… En faite, non, il n’y a pas troisièmement, tout à été dis, ce livre est parfait ! Apportons quand même un peu de précisions sur cette histoire fantastique ! (Petite parenthèse : si le genre fantastique ne vous branche pas plus que ça, ce roman risque de vous paraître long et vous risquerez de ne pas aimer.) Revenons à nos montons. Cassiopée est un personnage très attachant, de par toutes ces choses invraisemblables qui lui arrive, mais aussi par sa personnalité, son tempérament volcanique et son humour décaler. Le récit été rédigé au présent et à la première personne, nous pouvons très facilement prendre la place de l’héroïne, vivre toute l’histoire avec elle, ressentir toutes les émotions qui la traversent : le désespoir, la joie, la peur et surtout la colère… Car oui, cette jeune femme ne se laisse pas faire ! Elle malmène ses ravisseurs, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et n’hésite pas à intervenir dans le conflit opposant « l’homme de sa vie » (si je puis me permettre l’expression) et celui qu’elle considère comme un grand frère.
Gabriel quant à lui est un personnage mystérieux. Super protecteur lorsqu’il s’agit de Cassi, mais aussi jaloux et quelque peu lunatique. Nous ne savons pas grand chose sur le passé de ce personnage bien qu’il soit un des principaux protagonistes de l’histoire. En parlant de cette dernière, voici quelque précisions. Tout d’abord, il faut savoir que le livre se compose de trois partie d’inégale longueur, la seconde étant la plus conséquente. Dans la première partie, Cassiopée nous raconte sa vie après l’orphelinat, les petits jobs qu’elle se trouve pour quitter Philadelphie, le motel miteux où elle séjourne, jusqu’à son agression et sa rencontre avec Gabriel. La seconde se concentre principalement sur son arrivée au village des Myrmes, sa vie dans la communauté, son apprentissage pour maitriser ces nouvelles compétences et ses cours de vols, jusqu’un certain incident que je vous laisserai découvrir durant la lecture. Je ne vais pas vous raconter la fin, je vous laisse le plaisir de savourer ce roman tout comme moi je l’ai fait durant ces deux dernières semaines, altérant entre lectures et révisions. Tout ce que je peux vous dire concernant l’ultime chapitre est que nous restons sur notre faim.
Pour en revenir à ces « nouvelles compétences », il s’agit des cinq sensque chacun d’entre nous possède, l’ouïe (les Auditifs), la vue (les sentinelles), l’odorat et le goût (les pisteurs ou chasseurs) et le toucher (les tactiles). Cependant, ces sens sont décuplés chez les myrmes. Les Auditifs par exemple peuvent entendre n’importe quel bruit à une distance impressionnante, les sentinelles peuvent posséder jusque quatre facette, l’aigle, le chat, la mouche et le serpent (pour plus de détails la dessus lisait le roman, ce serait trop long à expliquer). Les pisteurs eux peuvent sentir des odeurs, un peu comme les chiens en faite, mais aussi laisser une hormone sur certaine personne pour pouvoir les retrouver, les pister en quelque sorte, ou « marquer leur territoire ». Et enfin les tactiles… Il s’agit là de la compétence la plus rarequi consiste en un simple toucher à pouvoir communiquer par la penser, mais aussi entendre les pensées de la personne avec qui on est en contact ou lui donner un ordre qu’elle sera en incapacité d’éviter.
En bref, un livre fantastique, une histoire délirante, des personnages attachants. Courrez chez le libraire pour vous le procurer les amis !

Adaptation : Pas d'adaptation prévu à l'ordre du jour, bien que personnellement je pense qu'il ferai un excellent film ou série. L'auteur, à peine âgée de vingt ans, envisage une suite. Mais soit dis en passant, si elle n'écrit pas de suite, je me déplacerai jusque chez elle pour me raconter ce qu'il se passe ensuite car ce n'est pas possible de nous laisser comme ça en pleine action. Sinon, ce roman a reçu le prix de l'imaginaire 2014, félicitations.

5/5

Posts les plus consultés de ce blog

La Rivière à l'Envers - Jean-Claude MOURLEVAT

Nil - Lynne MATSON

Le Monde de Charlie - Stephen CHBOSKY